Catching Fire

Finalistes 2021   Marina Cappellini, Antonio De Feo   Département de la santé Bâle Ville, Secteur prévention  2021 

Sortir les jeunes de la solitude – s’enflammer pour son hobby

La solitude peut avoir des conséquences sur la santé. Diverses études démontrent des corrélations entre le fait de se sentir seul et le stress ou les maladies mentales telles que la dépression et les troubles anxieux. Cela peut conduire à la consommation de substances addictives ainsi qu’à une mauvaise alimentation. Bien que les jeunes âgés de 15 à 34 ans soient plus connectés que jamais, ils sont particulièrement touchés par ce phénomène. Selon l’Enquête suisse sur la santé 2017, près de la moitié des personnes de cette tranche d’âge se sentent parfois ou tout le temps seules. Diverses études actuelles indiquent que la crise liée au covid-19 et la distanciation sociale qui en a découlé ont encore exacerbé ce problème.

Antonio De Feo, responsable du programme de prévention des addictions du canton de Bâle-Ville, et sa collègue Marina Cappellini veulent utiliser leur projet de prévention pour donner aux jeunes la possibilité de trouver une activité de loisirs qui leur convienne et nouer ainsi des liens sociaux. De cette manière, les conséquences négatives de la solitude sur la santé pourraient être réduites. Dans un premier temps, les jeunes concernés seraient identifiés au moyen d’une enquête volontaire et anonyme dans les écoles secondaires de Bâle ainsi que dans le cadre d’examens médicaux scolaires. À un stade ultérieur, les jeunes seraient orientés vers des associations ou des activités de loisirs dans lesquelles ils pourraient trouver un emploi et établir un contact durable avec des gens du même âge.

Un projet de

Antonio De Feo

Chef du programme de prévention des dépendances